Sérénité

le

C’est un doux cri venu de mon cœur. Comme un vent qui me caresse et murmure à mon oreille, alors même que je me trouve au cœur de la tempête. Un vent qui me garde debout. Il est seul contre tous, quand les autres me font presque chavirer dans l’océan de cette vie.  Et pourtant, ce vent de Paix, d’Amour, est tout ce que j’ai.

Aujourd’hui, l’on enchaine les discussions, les échanges, l’on emmagasine des informations partout. On interagit, on frôle nos esprits à ceux d’autres êtres humains, aux idées si différentes.

Dans notre monde, celui d’internet, on interagit même sans le vouloir. On peut s’énerver ou se frustrer tout seul devant son écran, quand l’autre personne n’a même pas idée de notre existence. L’on peut lire un post et rire. Le suivant nous donnera envie de pleurer. Le suivant nous fera douter de la race humaine. Le suivant nous redonnera espoir.

Tout s’y crée et tout s’y perd. Le plus triste est que parfois, l’on peut nous même s’y perdre, submergés.

Pour moi, il y a pourtant tellement plus simple. Pas seulement pour les réseaux sociaux, mais pour la vie de façon générale.

Un détachement est pourtant possible : voir les choses, les prendre en compte, les analyser, et pourtant ne pas être perturbé. Cela demande beaucoup de pratique, certes. Mais une fois cela fait, l’on atteint une Sérénité inébranlable. Je n’en suis pas encore à ce stade. Mais j’y arrive, et cela vaut largement le coup.

Lâcher prise, c’est tout un art. C’est se laisser tomber, se laisser porter, sans avoir aucune idée de l’endroit où nous porte le vent. Et être néanmoins capable d’apprécier la route, de respirer à plein poumons.

Il est possible d’être en Paix, peu importe la situation. Je ne dis pas que l’on peut tout prendre avec le sourire. Il y a des moments où l’on ne peut pas, ils seront toujours là. Cependant, tout sentiment de peine, ou de malaise, de douleur est passager, tels des nuages sur un ciel qui lui ne peut s’en aller. Exception faite de certaines douleurs que l’on n’oublie jamais vraiment, comme la perte d’un être proche de nous.

Parfois je me demande comment font certains pour être si souvent remplis de colère, de rancœur, voire de haine envers tant de personnes. Cela doit être épuisant. J’espère que beaucoup d’entre eux atteindront un jour la Paix, sans compromis. La simple et douce conviction que la vie est un fleuve, et qu’il faut parfois simplement se laisser porter.

 

*** Mood du Jour ***

 

I am a « No Time For Drama » kind of girl.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s