Je suis là

Le soleil se couche sur Dakar, les nuages sont teintés du sang que le Soleil sacrifie tous les soirs, dans l’espoir d’un nouveau jour.

Je suis chez moi. Alhamdulilah. Un dimanche en famille, rythmé par les rires de ma mère, le sourire de mon père, la musique.

Une phrase me vient à l’esprit « J’ai survécu ». Beaucoup me l’ont fait remarquer, je n’ai pas beaucoup écrit cette année. Mais mes proches le savent, l’année a été forte en émotions, en épreuves, en défis. Et heureuse, quel ennui cela aurait été sinon.

Et comme tous les moments forts, cette année a également été forte en enseignements. Tout d’abord, j’ai appris que j’étais ma propre Priorité. Que de faire des choses pour les autres, c’est bien. Mais il ne faut jamais s’oublier. Jamais se laisser sombrer, tomber . Cela peut arriver si vite. Dieu merci, je n’ai fait que trébucher.

Ensuite, j’ai appris que j’étais forte. Qu’incha’Allah, rien ne m’arrêtera jamais, si ce n’est mon Seigneur, s’Il le désire. J’ai appris que je pouvais repousser mes limites en terme de travail, mais qu’il ne fallait pas repousser ses limites émotionnelles.

Enfin, j’ai appris que l’Amour, l’Amour de Dieu, l’Amour de nos proches, l’Amour de notre famille, l’Amour dans notre vie, pouvait sauver. L’Amour est un pouvoir capable de redresser une vie, de lui donner un nouveau souffle. Merci à tous ceux qui m’ont donné de leur Amour, à chaque moment.

Tout passe, le temps fait son oeuvre, comme la mer emportant le sable.

Bref, je grandis, j’apprends, j’en suis heureuse. Un petit billet pour dire que je suis toujours là, que je reviendrai, plus active. Le Blog est en pleine réorganisation. J’espère pouvoir l’enrichir, au fur et à mesure que j’enrichirai mon Âme.

Je passerai cette année à Dakar incha’Allah. Je le sais, il y aura des moments où mon pays m’énervera, où certaines mentalités me dépasseront. La certaine « intimité » que te procure la vie en Occident me manquera, loin des contraintes sociales. But I’m HOME. Après 4 ans à déménager chaque année, à vivre 3 mois sur 12. Là, tout de suite, être chez moi, être stable, c’est tout ce qui compte.

Reprendre le rythme de Dakar, et reprendre mes réflexions aussi. Me rendre meilleure, continuer ce chemin, continuer à me construire en tant que Jeune Femme, affirmer mes choix de vie, affirmer mes convictions. C’est ce que j’espère faire les quelques mois qui vont suivre, et je suis très heureuse d’avoir cette opportunité.

I survived. Je suis là.

 

**** Mood du Jour ***

I wanna be a Great One.

I wanna be a Great One.

Making all my days count.

 

Et parce que tout le monde devrait connaitre Jessie Reyez. Je conseille aussi  » Gatekeeper ».

 

 

Image d’Illustration : Tim Okamura

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mouhamadou abib diop dit :

    Encore impréssionné par ta belle plume. bonne continuation ma soeur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s